Thursday 25th April 2019
x-pressed | an open journal
July 21, 2013
July 21, 2013

Promouvoir la dignité en Grèce (VIDEO)

Author: x-pressed Translator: x-pressed
Categories: Borders, On the crisis, Protest
This article is also available in: eneselde
Promouvoir la dignité en Grèce (VIDEO)

LA GRECE DOIT RETABLIR SA DEMOCRATIE ET REGAGNER LE RESPECT DE SON PEUPLE,
AVANT QU’IL NE TENTE DE PROMOUVOIR SES VERTUS AU RESTE DU MONDE…

La Grèce est devenue un symbole de la rétrocession du monde occidental à tous les niveaux au cours des dernières années. Inspirés par la campagne «Promouvoir la Grèce», qui vise à montrer le beau visage de la Grèce au monde, nous voulons aller plus loin: arrêter de camoufler la misère de la société grecque avec de belles plages et des couchers de soleil stupéfiants. Arrêter de mentir au sujet de l’hospitalité grecque. Déconnecter la démocratie grecque moderne de ses racines antiques.

L’économie n’est pas le problème principal, la démocratie l’est!

Le vrai problème est:

– la façon dont les élites politiques ont pris des mesures impopulaires et antidémocratiques.

– les milliers de licenciements de fonctionnaires, afin de répondre aux instructions de la troïka et d’obtenir le prochain prêt, désolé: le prochain «plan de sauvetage».

– la façon dont les dirigeants passent des modifications à la loi qui apporteront plus de misère dans la société, avec des processus compendieux, sans même en débattre au Parlement.

– le fait que les parlementaires ont admis ne pas avoir lu les dispositions des mesures d’austérité avant de les voter, mais plutôt avoir voté sur le principe de la discipline du parti.

– l’entrée au Parlement du parti néo-nazi Aube Dorée, lses pogroms racistes auxquels ses membres ont été prouvés de participer et les attitudes antidémocratiques de ses parlementaires (débats violents de ses parlementaires dans un studio de TV, menaces avec une arme à feu du maire d’Athènes, etc) [1].

– la montée de la xénophobie chez les Grecs qui mène à une plus grande responsabilisation de l’Aube Dorée, lui permettant de réaliser le score de troisième force politique avec le soutien de 15% du peuple.

– la couverture que le gouvernement conservateur offre au parti néo-nazi et le flirt avec des politiques droites radicales afin d’attirer les électeurs de l’Aube Dorée. Comme la détention des citoyens américains d’origine africaine par les autorités policières qui effectuent des «balayages» contre les immigrants illégaux [2].

– la fermeture de la télévision publique (ERT) en une seule journée et le mépris de la décision de la Cour qui a exigé sa réouverture immédiate [3].

– la création d’une nouvelle télévision publique grotesque et improvisée qui diffuse à partir d’une société de télévision privée,surveillée jour et nuit par les CRS.

– la poursuite d’une destruction environnementale causée par la mine d’or àSkouries, vendue à une société d’ intérêts canadiens et l’oppression des manifestations continues contre la pollution de la région (Chalcidique) [4].

– la répression policière brutale des manifestants qui tentent de récupérer leurs emplois et un avenir pour leurs enfants [5].

– la punition exemplaire de l’Etat, qui n’hésite pas à tenir ses adversaires emprisonnés illégalement [6].

– la censure de la parole, en ne permettant pas la projection de la pauvreté, au motif qu’il est dérogatoire à l’image du pays.

– la censure de la pensée, en arrêtant des citoyens ou en taisant les actes artistiques qui «provoquent la religion».

– les camps de détention récemment formés, visant à résoudre le problème de l’immigration clandestine, appelés centres d’accueil pour les immigrants, où les demandeurs d’asile et les immigrants se trouvent dans des conditions inadmissibles après avoir fait face à «une violence policière excessive» lors de leur entrée dans le pays, selon Amnesty International [7].

– les résultats de leurs politiques d’austérité:

  • le chômage (26,8% en mars 2013, 60% de chômage chez les jeunes),
  • l’émigration de la Grèce (hausse de la mobilité au sein de l’UE de 170% de 2008 à 2012),
  • la violence raciste (154 attaques en 2012 selon l’ONU),
  • l’augmentation du VIH (200% depuis 2011),
  • l’augmentation des sans-abri (25% de 2009 à 2012),
  • l’augmentation de la pauvreté (20% des Grecs vivent en dessous du seuil de pauvreté),
  • la corruption (9èmeplace dans 176 pays).

Promouvons la démocratie et commençons à prendre en considération les êtres humains dont la vie quotidienne est en jeu. Uniquement de cette façon une solution économique globale sera possible et la Grèce sera en mesure de restaurer son image à ses propres habitants, aux immigrants et aux demandeurs d’asile qu’elle héberge et enfin, au reste du monde.

Creative Commons License
Promouvoir la dignité en Grèce (VIDEO) by x-pressed is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-NoDerivs 3.0 Unported License.

This article is also available in:

Translate this in your language

Like this Article? Share it!

Comments are closed.