C'est un échec collectif: l'échec de la gauche, incapable de se mettre d'accord il y a trois mois, et qui laisse maintenant le PP à La Moncloa. [...]