Le visage politique des protestations à Kiev provoque un pessimisme aigu. Mais une révolution est une révolution et la gauche n'a pas le droit de rester sur le côté. [...]